Connectique > Câbles et transitions

Dernière mise à jour : 03/11/2013

Voir aussi Connecteurs BF, Symétrique / Asymétrique, Les entrées BF, Prises DIN

Info valable pour tous les schémas de cet "article"

Les schémas de câblage qui suivent sont représentés avec des connecteurs mâle, femelle ou "asexué". Dans tous les cas il est possible d'utiliser un connecteur mâle ou femelle. Par exemple avec le schéma suivant

Sym. XLR Jack

le connecteur J1 / XLR peut être de type mâle ou femelle, et le connecteur J2 / jack stéréo / TRS peut lui aussi être de type mâle ou femelle bien qu'il soit dessiné sous sa forme mâle. Cet unique schéma permet donc de réaliser quatre types d'adaptateurs différents :
- XLR mâle avec jack mâle
- XLR mâle avec jack femelle
- XLR femelle avec jack mâle
- XLR femelle avec jack femelle
Je ne parle même pas de la taille du jack, qui peut aussi bien être un modèle 3,5 mm qu'un modèle 6,35 mm.

Câble asymétrique XLR-Jack, niveau ligne ou microphone

Ce type de câble est nécessaire pour raccorder un microphone dynamique sortie symétrique (pas un microphone electrostatique, cela ne fonctionnerait pas du tout), sur une entrée micro asymétrique de console (console de DJ d'entrée de gamme, par exemple). Il peut aussi être utilisé pour raccorder une sortie ligne symétrique vers une entrée ligne asymétrique. Bien entendu, en opérant de la sorte, le bénéfice de la liaison symétrique est perdu, et la longueur du câble ne devra pas être trop importante (limiter à 3 mètres si possible). Le schéma suivant convient pour une sortie symétrisée par transformateur.

Asym. XLR Jack

Si la sortie symétrique est de type électronique (transistors ou AOP), la borne 3 ne doit pas être reliée à la masse (cela peut occasionner des problèmes de distorsion avec certaines configurations de sortie). Il est donc conseillé d'effectuer le câblage selon le schéma suivant.

Asym. XLR Jack 002

Cette façon de faire, si elle présente l'avantage de ne nécessiter qu'un simple câble blindé à un conducteur central, n'est pas le mieux. On obtient parfois de meilleurs résultats en utilisant un câble blindé à deux conducteur centraux comme ceux que l'on utilise da façon habituelle pour une liaison symétrique, cablé comme indiqué ci-après :

Asym. XLR Jack 003

Mais pour les raisons évoquées ci-avant, la borne 3 de la XLR ne peut pas toujours être reliée directement à la masse, ce câblage ne convient bien que pour les sorties symétrisées par transformateur.

Câble asymétrique XLR-RCA, niveau ligne

Même chose que pour le câble asymétrique XLR-Jack, sauf que le jack "de droite" est remplacé par une prise cinch (RCA).

Asym. XLR RCA

Câble asymétrique Jack-Jack, niveau ligne

Liaison ligne asymétrique traditionnelle, entre deux racks d'effets, ou entre sortie d'un clavier et entrée mono d'une console de mélange, par exemple.

Asym. Jack Jack

Câble asymétrique Jack-RCA, niveau ligne

Même chose que pour le câble asymétrique Jack-Jack, sauf qu'un des jacks est remplacé par une prise cinch (RCA).

Asym. Jack RCA

Le jack mono J1 (TS) peut être remplacé par un jack stéréo (TRS) si on veut relier une sortie symétrique qui se fait sur jack femelle TRS sur une entrée asymétrique (sortie interface audio externe vers entrée platine K7 ou ampli hifi, par exemple).

connectique_bf_asym_jack_stereo_rca

Certaines interfaces audio ne supportent pas qu'on raccorde à la masse le point froid de leur sortie (ce qui se produit avec un jack mono / TS). En laissant le point froid en l'air, plus besoin de se demander si on court un risque, il n'y en a pas. Attention toutefois avec les rares équipements qui possèdent un transfo BF en sortie : dans ce cas uniquement, il peut être nécessaire de relier le point froid à la masse.

Câble asymétrique RCA-RCA, niveau ligne

Même chose que pour le câble asymétrique Jack-Jack, sauf que les deux jacks sont remplacés par des prises cinch (RCA).

Asym. RCA RCA

Câble asymétrique DIN-RCA, niveau micro ou ligne

La prise DIN n'est plus beaucoup utilisée de nos jours. Elle permettait d'assurer avec un seul cordon de raccordement, une liaison bidirectionnelle en stéréo, grace à quatre points de liaison en plus de la masse servant de référence commune. Son usage était assez répendu sur les enregistreurs à K7 (entrées et sorties sur une seule prise) et sur certains amplis (pour les entrées / sorties K7 par exemple). La DIN la plus connue est sans doute celle possédant cinq points répartis en demi-cercle (180 degrés). Le schéma ci-dessous représente la totalité des connexions possibles, mais en pratique, vous aurez peut-être besoin de n'utiliser que les sorties (bornes 3 et 5) ou que les entrées (bornes 1 et 4). Plus de détails sur les connexions possibles avec une prise DIN sont donnés à la page Connecteurs BF DIN.

Din-RCA

Remarque : on trouve des schémas de câblage où la numérotation des broches est séquentielle (ce qui n'est pas le cas ici) et où la broche 3 se trouve donc au centre, pour la connexion de masse. Ces différences de numérotation ne sont pas très graves si on indique le plan de câblage physique en même temps, car l'important est de s'y retrouver au niveau physique, finalement.

Câble symétrique XLR-XLR, niveau ligne ou microphone

Pour relier une sortie ligne symétrique (sortie DAT par exemple) vers une entrée ligne symétrique (entrée ligne d'une console par exemple). Ou encore pour relier un microphone dynamique ou électrostatique sortie symétrique, vers une entrée micro symétrique (préampli en rack ou tranche micro d'une console de mixage, par exemple). Pour l'utilisation avec un microphone, utiliser du câble de très grande qualité, surtout s'il fait plus de 5 mètres de long (le signal délivré par un microphone est faible et les parasites reçus par le câble présentent une amplitude relative plus grande qu'avec des signaux issus d'une sortie au niveau ligne).

Sym. XLR XLR

Câble symétrique XLR-Jack, niveau ligne ou microphone

Même chose que pour le câble symétrique XLR-XLR ci-avant, sauf qu'une des deux XLR est remplacée par une prise jack.

Sym. XLR Jack

Remarque : ce câblage peut être adopté pour déporter une sortie casque via un câble XLR. Il suffit de réaliser deux adaptateurs XLR-Jack, un premier avec XLR femelle et jack 6,35 mm mâle (à relier sur la sortie casque), et un second avec XLR mâle et jack 6,35 mm femelle (sur lequel brancher le casque). Entre ces deux adaptateurs, un câble XLR standard de la longueur voulue. Dans ce cas, on peut décider que :
- la broche 1 de la XLR reste la masse et est commune aux deux écouteurs (fil [-] de l'écouteur gauche et fil [-] de l'écouteur droite);
- la broche 2 de la XLR sert pour le fil [+] de la voie gauche (ou fil [+] de la voie droite);
- la broche 3 de la XLR sert pour le fil [+] de la voie droite (ou fil [+] de la voie gauche).
Bien évidement dans ce mode de fonctionnement, le câble est utilisé en stéréo asymétrique.

Câble symétrique Jack-Jack, niveau ligne

Même chose que pour le câble symétrique XLR-XLR ci-avant, sauf que les deux XLR sont remplacées par des prises jack.

Sym. Jack Jack

Câble symétrique vers entrées asymétriques

Le schéma qui suit montre comment relier une sortie mono symétrique (Main, Aux, DirectOut ou autre) en même temps sur deux entrées asymétriques séparées (entrées G et D d'un ampli casque, console d'appoint ou autre ustensile audio grand public).

connectique_bf_sym_desym_jack_jack

La masse est commune aux deux extrémités du câble, et on dédouble simplement le fil de modulation qui vient du point chaud de la sortie symétrique. Le point froid de la sortie symétrique doit rester en l'air s'il s'agit d'une sortie symétrisée électroniquement, ou être raccordée à la masse si elle est symétrisée par transfo BF. Ne surtout pas relier le point froid de la sortie symétrique avec le point chaud ! En cas de doute, réaliser les connexions tel qu'indiqué sur le schéma précédent (point froid laissé en l'air), et ne relier la masse au point froid que si aucun son n'en sort. Vous pouvez aussi (je le fais quand je ne connais pas l'équipement) relier une résistance de valeur comprise entre 47 et 100 ohms entre la masse et le point froid. Ce n'est certes pas le mieux à faire quand la sortie se fait sur transfo, mais ce n'est pas dangeureux quand la sortie se fait via électronique "légère" (simple AOP).

Câble haut-parleur XLR-XLR

Contrairement à tous les câbles symétriques ou asymétriques décrits ci-avant, les câbles utilisés pour des connexions de haut-parleurs ne sont pas des câbles blindés, mais des câbles de puissance, ces derniers devant véhiculer des courants parfois très importants.

HP XLR XLR

Remarque : dans le domaine professionnel, le câblage des HP s'effectue plutôt avec des connecteurs Speakon (voir plus loin)

Câble haut-parleur Jack-Jack

HP Jack Jack

Câble haut-parleur XLR-Jack

HP XLR Jack

Câble haut-parleur XLR-Speakon

Les connecteurs Speakon sont de robustes connecteurs spécialement utilisés pour le raccord entre amplificateur de puissance (en sonorisation) et haut-parleurs. Le connecteur dispose de quatre broches et il est possible d'assurer une liaison vers un seul ou vers deux haut-parleurs dans une même enceinte (dans le second cas le câble de liaison doit bien sûr comporter quatre conducteurs et non pas deux). Le schéma suivant montre comment réaliser un adaptateur XLR / Speakon en utilisant une seule paire de conducteurs (on ne pourrait de toute façon pas utiliser deux paires de conducteurs avec une XLR).

HP XLR SPEAKON

Câble haut-parleur double Speakon-Speakon

L'utilisation de deux paires de conducteurs permet de n'avoir qu'un seul câble de laison pour alimenter en même temps deux haut-parleurs de façon séparée, à partir d'un système d'amplification actif double (un HP pour les sub - très basses fréquences - et un autre pour le reste du spectre sonore, par exemple).

Speakon - Speakon

Adaptateurs XLR Symétrique vers Jack 6,35 mm asymétrique

Ce type d'adaptateur, à transformateur d'isolation, est requis pour passer d'une liaison symétrique vers une liaison asymétrique (ou l'inverse), quand un raccord direct (câble à câble) pose problème (bouclage de masse provoquant une ronflette, par exemple). Avec un transformateur BF, la liaison électrique est interrompue dans le domaine du courant continu, mais le signal BF (alternatif) continue de passer (transmission du signal BF par champs magnétiques, entre enroulement primaire et enroulement secondaire du transformateur).

XLR Sym vers Jack Asym

Remarque : il existe des adaptateurs XLR-Jack à transformateur intégré pour lesquels les masses sont reliées de part et d'autre. Pour le branchement d'un microphone cela ne pose aucun problème car il est "flottant", mais pour le raccord de deux équipements qui partagent une autre liaison de masse (via terre secteur par exemple), ce type d'adaptateur doit être évité si la broche 1 de la XLR est reliée au chassis métallique (ce qui est généralement le cas) et si cette masse mécanique est reliée à la terre (inutile de rajouter une boucle de masse quand on cherche justement à les éviter).

XLR Sym vers Jack Asym 2

Les deux adaptateurs visibles sur la photo qui suit, intègrent un (petit) transformateur BF.

XLR Sym vers Jack Asym Transfo

J'ai des adaptateurs de ce genre de marque Neutrik et Tandy (Radio Shack), le deuxième - bien plus ancien - a coûté nettement moins cher (prix dans un rapport de 10 par rapport au Neutrik) mais le rendu dans les basses fréquences est... comment dire... perfectible. Disons qu'ils sont pratiques pour isoler temporairement un éventuel fauteur de trouble.

Adaptation sortie asymétrique vers entrée symétrique

Ce type de câble permet de relier la sortie audio d'un lecteur CD de salon, sur une entrée symétrique d'une console de mixage, par exemple (le jack stéréo peut être remplacé par une XLR). Bien entendu, comme à chaque fois qu'une telle liaison (asymétrique / symétrique) est utilisée, le bénéfice de la symétrie est perdu.

RCA asym - Jack sym

Les schémas suivants sont identiques au précédent, hormis le type de connecteurs utilisés.

RCA asym - XLR sym

Jack asym - XLR sym

Le schéma qui précède présente l'avantage de ne nécessiter qu'un simple câble blindé à un conducteur, mais vous aurez avantage à utiliser un câble double blindé, du type de ceux utilisés pour les connexion symétriques, et de le câbler comme suit (le jack stéréo - TRS - a été remplacé par une XLR, et la fiche RCA a été remplacée par un jack mono) :

RCA asym - Jack sym 002

Câble asymétrique Jack-Jack dédoublé, niveau ligne

Ce type de câble permet le raccord d'une unique sortie niveau ligne, sur deux entrées séparées. Celà est possible du fait que la plupart du temps, une sortie niveau ligne est en basse impédance, et qu'elle est capable d'être raccordée sans problème sur deux entrées "haute" impédance (> 10 Kohms). Les schémas ci dessous représentent des jacks 6,35 mm mono et stéréo des deux côtés, mais vous pouvez bien entendu effectuer l'adaptation avec le ou les connecteurs de votre choix (par exemple une RCA d'un côté et deux jack 6,35 mm mono de l'autre, ou l'inverse).

Jack mono dédoublé

Jack stereo dédoublé

Câble d'insert

Ce type de câble est typiquement utilisé pour raccorder un effet externe sur une prise Insert de console. Une prise Insert de console est généralement composée d'un jack 6,35mm stéréo, un des fils de ce jack servant à sortir la BF de la console (souvent après l'étage de préamplification) pour l'envoyer vers l'entrée de l'effet externe (un compresseur de modulation ou une réverberation, par exemple), et l'autre fil du jack servant à récupérer la BF traitée. Comme la plupart du temps les effets externes sont dotés d'une entrée et d'une sortie physiquement indépendantes, il est nécessaire d'utiliser un câble ou le contact "stéréo" est divisé en deux pôles "mono".

Cable inserrt

Connexion dite "Masse flottante"

On utilise ici un câble de type symétrique pour une liaison asymétrique, et où l'un des deux conducteurs centraux est utilisé pour le retour signal. La tresse de masse n'est reliée que d'un côté, de préférence côté source (guitare par exemple). Le but de l'opération est d'utiliser un câble identique pour le signal (point chaud) et pour le retour signal (habituellement la masse, point froid). Les résultats obtenus avec ce type de câblage sont souvent meilleurs qu'avec l'utilisation d'un câble coaxial (un seul conducteur central), même s'il n'équivaut toujours pas une vrai liaison symétrique. Le second avantage d'utiliser du câble symétrique est qu'il ne sera pas perdu si un jour la liaison devient symétrique, il suffira juste de refaire des soudures.

JM JM Masse flottante

Connexion stéréo asymétrique améliorée

Quand on relie deux équipements hifi entre eux et que la source (lecteur CD par exemple) autant que le récepteur (ampli par exemple) possèdent des connectiques RCA (cinch) dont les deux points de masse gauche et droite sont reliés, on se retrouve - à cause du double cordon de liaison blindé - avec une boucle de masse qui peut dans certains cas s'évérer gênante (risque de ronflette). Le dessin de câblage qui suit montre en haut le cas de figure le plus fréquent, et en bas une proposition visant à supprimer la connexion de masse côté récepteur, sur la voie gauche ou droite.

connectique_bf_asym_rca_stereo_rca_stereo_masse_coupee

Si vous adoptez cette stratégie de câblage et que vous ne constatez absolument aucune différence sonore entre câble "complet" et câble avec masse coupée, cela peut signifier que la partie métallique de masse des connecteurs gauche et droite côté source ou côté récepteur ne sont pas tous les deux reliés à la masse électrique du circuit électronique audio. Avant de tenter quoi que ce soit et si vous disposez d'un multimètre, rien ne vous empêche de contrôler la résistance ohmique entre point de masse du connecteur gauche et point de masse du connecteur droit, autant côté source que côté récepteur.

Câblage micro externe symétrique sur camescope grand public

Le câblage suivant peut convenir si la sortie micro se fait sur transfo (ou si la sortie est électronique mais accèpte d'avoir le point froid reliée à la masse), et si l'entrée micro du caméscope est mono. Si elle est stéréo, il faut utiliser un jack stéréo, et câbler deux XLR de la même façon : une pour la voie gauche et l'autre pour la voie droite.

Asym. XLR Jack

Si vous constatez un problème de distorsion en utilisant ce type de câblage, il peut s'agir d'un problème lié à une tension continue délivrée par l'entrée micro du caméscope, ou à un niveau de sortie trop important du microphone externe. Voir page Utilisation d'un microphone externe sur un camescope pour plus de détails.