Electronique > Réalisations > Amplificateurs > Ampli BF 008

Dernière mise à jour : 07/01/2024

Caractéristiques principales

Puissance : 10 W à 20 W
Tension : simple +24 V à +32 V, ou double +/-12 V à +/-16 V
Technologie : Circuit intégré TDA2006, TDA2030 ou TDA2040 (TDA2050, LM1875, LM383, UCP1238, OPA544)

ampli_bf_008_pcb_3d_front
   

Présentation

Les amplificateurs intégrés de la famille TDA20xx  (TDA2002, TDA2003, TDA2006, TDA2030, TDA2040, etc) sont des composants qui ont maintes fois été utilisés pour la réalisation de petits amplificateurs où une puissance de quelques watts ou quelques dizaines de watts suffisait (voir en exemple le schéma de la page Ampli BF 001qui fait appel à des TDA2002 ou TDA2003). Certaines réalisations utilisant ces circuits intégrés sont conçues pour être alimentées sous une tension simple (unique), d'autres sont conçues pour être alimentées sous une alimentation symétrique (double), il suffit de se baser sur les exemples fournis par les constructeurs dans leurs datasheets. En règle générale, on fait appel à une configuration "alimentation simple" pour un usage en voiture (12V batterie), et à une configuration "alimentation double" pour un usage à la maison (Hifi), mais il n'y a rien d'obligatoire dans ce choix. Le schéma présenté ici fait appel à un TDA2006 (10W), à un TDA2030 (14W) ou à un TDA2040 (20W) et vous laisse toute lattitude quand au choix de l'alimentation : simple ou double, à vous de choisir ! Le circuit imprimé a été réalisé en vue de permettre les deux options d'alimentation, il suffit de suivre les indications données au paragraphe "Circuit imprimé" pour chaque mode d'alimentation. Pour un amplificateur stéréo, il faut réaliser ce montage en double exemplaire et prévoir l'alimentation en conséquence (doublement du courant nécessaire).
   

Schéma

Le schéma suivant est une sorte de "concaténation" des schémas fournis dans les notes d'application du fabricant SGS-Thomson. Il peut sembler un peu plus compliqué que les schémas d'origine, mais c'est normal, puisque j'y ai intégré des "données" supplémentaires permettant de différencier le mode "Alim simple" du mode "Alim double" (à la manière de ce que j'ai déjà fait pour mon distributeur audio 001).
   
ampli_bf_008
Schéma du 28/12/2023
   
Sur le schéma qui précède, vous noterez la présence d'un petit tableau qui indique la valeur à donner à certains composants selon le circuit intégré utilisé et selon le type d'alimentation souhaité. Vous y noterez également que certains composants sont présents en mode alim simple et non requis en mode alim double. Les TDA2006, TDA2030, TDA2040 et LM1875 sont encapsulés dans un boitier identique et sont compatibles broche à broche. Tout ce qui dans le texte qui suit fait référence au "TDA20xx" sera également valable pour les TDA2006, TDA2030, TDA2040 et LM1875, sauf indication contraire.
   
Gain
Le gain est déterminé par le rapport des valeurs des résistances R1 et R2. Ces dernières permettent de prélever une fraction du signal de sortie amplifié, pour le réinjecter à l'entrée inverseuse (borne 2). Dans le cas présent, le rapport est de l'ordre de 30 (150k/4k7 ou 22k/680R), le gain en tension est quasiment identique à cette valeur. Un signal BF dont l'amplitude est de l'ordre de 200 mV est donc suffisant pour faire sortir à l'ampli sa puissance nominale. Il est important de noter que le gain en boucle fermée du TDA2040 ne doit pas descendre en dessous de 24 dB et il est donc préférable, en vue de limiter le risque d'instabilité, d'ajouter un potentiomètre monté en atténuateur en entrée pour travailler avec des signaux d'amplitude plus élevée. Méthode conseillée même si vous utilisez un TDA2006 ou TDA2030.
   
Cellule R3/C3
La cellule RC R3/C3 est destinée à augmenter la stabilité de l'amplificateur dans les hautes fréquences. Cette cellule n'est pas indispensable, elle dépend en fait un peu de la façon dont vous allez câbler les composants, et de la longueur des cables (surtout ceux de la sortie de puissance). Je vous conseille de mettre cette cellule (sauf pour le LM1875), car elle ne peut pas faire de mal (sauf si vous vous trompez dans la valeur du condensateur C3). Si vous souhaitez vraiment économiser sur ces composants, prévoyez leur tout de même une petite place sur votre CI pour pouvoir les implanter dans le cas où cela s'avèrerait nécessaire. La bande passante de l'ampli est en partie déterminée par la valeur du condensateur C3 : plus sa valeur est faible, et plus la bande passante est élargie dans le haut du spectre, mais plus on risque l'instabilité (accrochage) de l'ampli intégré. Avec une valeur de condensateur plus élevée, le risque d'instabilité est moindre mais la bande passante est un peu plus rabbotée dans sa partie haute (donc moins d'aigus). Les valeurs préconisées ici sont calculées en fonction de R1 et R2, et devraient convenir pour la majorité des cas. Vous pouvez très bien ne pas mettre de condensateur à cet endroit (ou essayer d'autres valeurs) et voir ce que ça donne avec votre installation.
   
Sortie
La sortie s'effectue sur la broche 4 du TDA20xx, le raccord au haut-parleur passe par un condensateur chimique de forte valeur (ici C5) si l'alimentation est de type simple. Ce condensateur évite d'appliquer au HP la tension continue présente en sortie du CI (environ moitié de la tension d'alim), qui limiterait sérieusement la durée de vie du HP. Sa valeur n'est pas très critique, vous pouvez éventuellement utiliser un 1000uF ou un 4700uF (avec 1000uF, vous aurez un peu moins de graves, puisque la fréquence de coupure basse est plus élevée). Avec une alimentation symétrique, ce condensateur de liaison n'est pas nécessaire et peut être remplacé par un court-circuit, car la tension au repos en sortie du TDA20xx est voisin de 0V. Le réseau R4/C6 permet de garantir une charge minimale au TDA20xx pour les fréquences les plus élevées. En effet, un HP présente la particularité de voir son impédance grimper aux fréquences haute du spectre sonore. Ce réseau est donc une sorte de compensation permettant au TDA20xx de voir moins de variation d'impédance sur sa sortie, qui permet aussi une protection du circuit intégré en cas de charge fortement inductive. Si vous ne le mettez pas en place, vous vous exposez à de possibles suroscillations et/ou à de la distorsion. Les diodes D1 et D2 sont destinées à protéger l'étage de sortie du TDA20xx contre des crêtes de tension importantes, qui peuvent notement se produire là aussi quand la charge (HP avec ou sans filtre) est fortement inductive. Ces diodes, qui n'ont quasiment aucune influence sur la qualité du son en temps normal (elles sont montées en inverse et ne conduisent pas quand tout va bien) ne sont pas obligatoires, mais tout de même très fortement conseillées. Mieux vaut dépenser 0,30 euros pour ces deux diodes et mieux protéger un circuit qui coûte 8 euros, non ?
   
Alimentation
L'alimentation du TDA20xx s'effectue par les broche 3 et 5. En mode d'alimentation simple la broche 3 est reliée à la masse, alors qu'en mode d'alimentation double la broche 3 est reliée à la borne négative d'alimentation. Dans les deux modes d'alimentation, la broche 5 est reliée au pôle positif de l'alimentation. La semelle métallique du CI est reliée à la broche 3, ce qui impose d'isoler le radiateur de la masse quand l'alimentation du circuit est de type symétrique. L'isolation entre le boitier du CI et le radiateur n'est pas nécessaire dans le cas où l'on utilise une alimentation de type simple (c'est même mieux ainsi). Les découplages d'alimentation assurés par les couples C101/C102 pour le côté positif et C103/C104 si usage d'une alim double, sont impératifs ! Ces condensateurs sont absolument indispensables, et devront dans la mesure du possible être placés au plus près du TDA20xx, ou être reliés avec un fil ou piste de CI de forte section. Le TDA20xx est en effet capable de délivrer un courant de pointe de plusieurs ampères en sortie (3A pour le TDA2006, 3,5A pour le TDA2030 et 4A pour le TDA2040), ce qui est loin d'être négligeable. Les tensions d'alimentation maximales (à ne surtout pas dépasser sous peine de destruction de l'amplificateur intégré) sont les suivantes :
   

Alim simple
valeur maximale
Alim simple
valeur conseillée
Alim double
valeur maximale
Alim double
valeur conseillée
TDA2006 +30V +24V +/-15V +/-12V
TDA2030 +36V +28V +/-18V +/-14V
TDA2040 +40V +32V +/-20V +/-16V
LM1875 +60V +50V +/-30V +/-25V
   
Consommation et dimensionnement de l'alimentation
L'alimentation doit être capable de délivrer suffisement de courant pour une reproduction la plus fidèle possible des transitoires. Comme pour tout amplificateur BF, il y a d'une part la notion de consommation "moyenne", et la notion de consommation "crête", qui intervient lors de l'apparation de brusques montées du signal audio (notemment dans les basses fréquences, mais il n'y a pas que là). La consommation moyenne "dégrossie" déjà le type de composants à mettre en oeuvre. Comme dans le montage décrit ici on peut utiliser aussi bien un TDA2006 qu'un TDA2040, et que ces deux composants n'ont pas les mêmes besoins, vous devez choisir les capacités de l'alimentation en fonction du circuit amplificateur choisi.
   

Consommation avec HP 4 ou 8 ohms Alimentation conseillée
TDA2006 +24V / 500mA pour 8W sous 8 ohms
+24V / 850mA pour 12W sous 4 ohms
Crêtes max 3,0A
+24V (ou +/-12V) / 1,5A
Condensateurs filtrage principale ** min 2 x 2200uF (alim double)
+ Condensateurs découplage 2 x [100uF + 100nF] près du CI
TDA2030 +28V / 500mA pour 9W sous 8 ohms
+28V / 900mA pour 14W sous 4 ohms
Crêtes max 3,5A
+28V (ou +/-14V) / 2,0A
Condensateurs filtrage principale ** min 2 x 3300uF (alim double)
+ Condensateurs découplage 2 x [100uF + 100nF] près du CI
TDA2040 +32V / 850mA pour 12W sous 8 ohms *
+32V / 1500mA pour 20W sous 4 ohms *
Crêtes max 4,0A
+32V (ou +/-16V) / 3,0A
Condensateurs filtrage principale ** min 2 x 4700uF (alim double)
+ Condensateurs découplage 2 x [220uF + 100nF] près du CI
LM1875 +50V / 600mA pour 20W sous 8 ohms *
+50V / 1000mA pour 20W sous 4 ohms *
Crêtes max 4,0A
+50V (ou +/-25V) / 3,0A
Condensateurs filtrage principale ** min 2 x 4700uF (alim double)
+ Condensateurs découplage 2 x [220uF + 100nF] près du CI
* Non spécifiée dans le datasheet constructeur, valeurs estimées
** Les condensateurs de filtrage principaux sont nécessaires pour une alimentation secteur avec pont de diode et filtrage. Pas besoin de régulation ici, la réjection de l'ondulation résiduelle assurée par l'ampli intégré est suffisante, vous ne risquez pas trop d'entendre de la ronflette si les condensateurs de filtrage ont pour valeurs minimales celles préconisées, et si le circuit et le câblage sont bien réalisés.
   
Exemple d'alimentation possible (schéma extrait de la page Alimentations - Bases) :
 
Alim sym 001
 
Pont de diode : Le choix se portera de préférence sur un pont de diodes 3A si TDA2006, ou pont de diodes 5A si TDA2030, TDA2040 ou LM1875. Vous pouvez utiliser aussi bien un pont moulé (à 4 broches) que quatre diodes distinctes.
   
Impédance du HP et puissance de sortie
Vous pouvez utiliser un HP ou une association de HP dont la valeur est comprise entre 4 et 8 ohms. S'il est possible d'utiliser des HP de 2 ohms avec les TDA2002 ou TDA2003, cela n'est pas conseillé ici. Les puissances de sortie annoncées ci-dessous sont valables pour un taux de distorsion de 0,5%. Sans trop de surprise, la puissance que peut délivrer l'amplificateur intégré est plus importante avec un HP d'impédance plus faible.
 

HP 4 ohms HP 8 ohms
TDA2006 10 W avec alim 24 V 6 W avec alim 24 V
TDA2030 14 W avec alim 28 V 9 W avec alim 28 V
TDA2040 20 W avec alim 32 V 12 W avec alim 32 V
LM1875 20 W avec alim 50 V 20 W avec alim 50 V
30 W avec alim 60 V
   
On peut gagner quelques watts supplémentaire en acceptant 10% de distorsion (par exemple obtenir 12 W sous 4 ohms avec le TDA2006), mais le jeu n'en vaut pas la chandelle. Si vraiment vous voulez plus de puissance, il vaut mieux choisir un autre schéma que celui-ci (deux TDA2030 ou TDA2040 montés en pont par exemple, ou mieux encore utiliser un TDA7293 - successeur du TDA7294 - capable à lui seul de délivrer une centaine de watts RMS (exemple d'application en page Amplificateur BF 010).
   
Choix du radiateur (dissipateur thermique)
La présence d'un radiateur sur le TDA20xx est indispensable. Il devra s'agir d'un modèle 2,5°C/W si la puissance demandée est de 20W, d'un modèle 4°C/W si la puissance demandée est de 12W ou 14W, un modèle 8°C/W suffira si la puissance max demandée n'est que de 6W. La taille d'un radiateur de 2,5°C/W est assez imposante, surtout en regard de la place occupée par les composants électroniques eux-mêmes. Mais il faut bien ça, la puissance dissipée par le TDA2040 pouvant tout de même atteindre la coquette valeur de 25W. Si vous décidez d'utiliser un radiateur plus petit, vous ne risquez pas pour autant de griller le composant en cas de surchauffe, car ce dernier est doté d'une protection thermique robuste, qui limite le courant (et donc la puissance) quand la température de jonction dépasse un certain seuil (150°C). Cependant, vous risquez plus facilement de vous retrouver avec un fonctionnement dégradé ou des coupures audio si l'ensemble n'est pas bien aéré. Voir aussi Radiateur : Calcul.
   
Première mise en route et vérifications
Avant de mettre sous tension, effectuer une vérification rigoureuse du câblage. On ne se lasse pas de le répéter, cette étape est importante, le stress associé à la mise sous tension un circuit de puissance est bien suffisant comme ça. Sans source BF à l'entrée, mettre l'ampli sous tension pendant deux secondes seulement puis couper l'alim. Toucher du bout du doigt et avec précaution l'ampli intégré (pour l'instant, ce dernier ne doit pas être doté de son dissipateur thermique). S'il est très chaud, il y a un problème d'oscillation parasite ou une erreur de câblage. Si vous n'avez pas placé les composants R4/C6 et R3/C3, c'est le moment de le faire. Si le CI ne chauffe pas, remettez l'ampli sous tension pendant 5 secondes. Après l'avoir éteint, vérifier la température de l'ampli intégré. S'il ne chauffe pas, tout semble OK. Répéter l'opération pendant une minute, l'ampli intégré ne doit toujours pas chauffer. Vérifiez - si vous le pouvez - le courant consommé au repos (donc toujours sans BF à l'entrée). Il doit être compris entre 40 mA et 100 mA au grand maximum. L'idéal est de posséder une alimentation de laboratoire dotée d'une limitation de courant (réglée ici à 200 mA). Si votre alimentation peut délivrer son maximum de courant sans limitation, vous mettez en danger le circuit intégré en cas d'anomalie. Une astuce consiste à placer une ampoule à filament en série avec la ou les lignes d'alimentation. Si au moment de la mise sous tension le courant est trop "élevé", le filament de l'ampoule chauffe et sa résistance augmente, ce qui a pour conséquence de diminuer l'intensité du courant qui va à l'ampli. C'est une protection sommaire, mais qui laisse le temps de tout éteindre si quelque chose cloche (une ampoule qui s'éclaire alors qu'elle ne le devrait pas, ça se remarque vite).

   

Descriptif TDA2006 / TDA2030, TDA2040

Les TDA2006, TDA2030 et TDA2040 se présentent sous la forme d'un boitier TO220 doté de cinq pattes : une rangée de deux pattes + une rangée de 3 pattes. Ce type de boitier est appelé "Pentawatt5" (Pentawatt modèle 5 pattes). Il existe deux sortes de TDA20xx : le modèle horizontal (TDA20xxH) et le modèle vertical (TDA20xxV), voir photos ci-dessous (les photos représentent des TDA2003, mais c'est la même chose pour les autres TDA20xx dont il est question ici). Ils sont identiques électriquement et fonctionnellement, choisissez simplement celui qui vous convient le mieux en fonction de la disposition des composants et du radiateur. Pensez donc à vérifier l'orientation du circuit lors de l'achat... Plier les pattes après coup est possible, mais si on peut l'éviter, cela vaut mieux.

TDA2003 - Brochage TDA2003H TDA2003V
Vue de dessus

Numéro broche
Appellation
Fonction
Remarque
1
Non Inverting Input Entrée non inverseuse -
2
Inverting Input Entrée inverseuse -
3
Ground Masse Masse reliée à la semelle métallique du boitier
4
Output Sortie
Sortie BF amplifiée
5
Supply Voltage Alimentation Voir tableau ci-après


TDA2006 TDA2030
TDA2040
Alimentation max
+30 V ou +/-15 V +36 V ou +/-18 V
+40 V ou +/-20 V
Courant max en sortie
3,0 A 3,5 A
4,0 A
Puissance max dissipable
20 W 20 W
25 W
Puissance de sortie max
12 W / 4 ohms / 24 V (+/-12 V)
8 W / 8 ohms / 24 V (+/-12 V)
14W / 4 ohms / 28 V (+/-14 V)
9W / 8 ohms / 28 V (+/-14 V)
22W / 4 ohms / 32 V (+/-16 V)
12W / 8 ohms / 32 V (+/-16 V)
Impédance de charge minimale
4 ohms 4 ohms 4 ohms
   
Autres références d'amplis TO220 à 5 broches ?
Vous vous demandez peut-être si le TDA2050 ou TDA2051 peut remplacer le TDA2040... Ou encore si d'autres références, qui ne commencent pas par TDAxxxx (telles que LM383, UPC1238, LM1875) peuvent également convenir. Vous avez poussé tellement loin vos recherches que vous êtes même tombé sur les LM675 et OPA544 qui sont désignés comme "ampli op de puissance".
Tous ces composants ont le même brochage, mais attention tout de même quand vous envisagez un remplacement "broche à broche". Ces amplificateurs intégrés peuvent se révéler assez instables si les "conditions extérieures" ne s'y prêtent pas. On peut observer une entrée en oscillation de l'ampli "de remplacement" alors que tout allait bien avec le circuit d'origine, simplement à cause de valeurs de condensateurs inadaptées (pensez compensation de fréquence) ou d'un routage de circuit imprimé moins bien toléré (piste pas assez larges ou trop longues). Attention donc lors de la (re)mise sous tension.

   

Prototypes

Deux prototypes avec TDA2030 ont été réalisés, un premier pour fonctionnement avec alimentation simple (unique), un second pour fonctionnement avec alimentation double (symétrique). Les deux sont basés sur le dessin de PCB proposé plus loin. Le premier prototype compte un nombre plus élevé de composants, conformément au tableau fourni sur le schéma.

 
ampli_bf_008_proto_rm_001a ampli_bf_008_ds_proto_rm_001a ampli_bf_008_ss_proto_rm_001a

Je dois vous avouer que je me suis mélangé les pinceaux lors de l'assemblage de ces deux prototypes. Malgré mon tableau récapitulatif des composants à mettre ou ne pas mettre et les diverses valeurs à adopter en fonction du mode d'alimentation, j'ai réussi à me tromper. Heureusement, je me suis rendu compte de mes erreurs (au nombre de deux) avant la première mise sous tension.

Mes deux TDA2030 sont de vieux coucous originaux que j'ai eu bien de la peine à souder, malgré le grattage des broches pour retirer le maximum d'oxydation. La soudure a eu un mal fou à s'y accrocher - pas terrrible pour les courants forts !

Remarque : vous pouvez trouver étonnante la présence du gros condensateur de liaison en sortie HP sur le prototype alimenté par une source symétrique. Ce condensateur est bel et bien facultatif (c'est mieux de ne pas le mettre), mais comme il s'agissait d'un prototype et que je ne voulais pas mettre en danger l'enceinte servant aux tests... on ne sait jamais !

Pour les tests, j'ai appliqué un signal de test sinus 1 kHz entrecoupé (burst) pour ne pas stresser trop les TDA2030 qui n'ont pas été conçus pour résister à un signal permanent à pleine puissance (aucun ampli de puissance ne l'est). La tension d'alimentation a dans un premier temps été limitée à +12 V et l'intensité de courant limitée à 300 mA. Puis une fois vérifié l'absence de fumée, j'ai augmenté la tension et poussé plus haut la limitation de courant. Et j'ai bien sûr utilisé une source audio musicale, plus agréable que le 1000 Hz.
   
tda2030_001a ampli_bf_008_ds_proto_rm_001b ampli_bf_008_ss_proto_rm_001b
   
Testés sur une enceinte d'impédance 6 ohms, les deux amplis fonctionnent bien. Dans un premier temps je me suis permis de ne pas mettre de dissipateur thermique sur les TDA2030, me disant que les tests seraient brefs. Finalement, j'en ai tout de même mis un petit, parce que ça chauffait bien quand je montais le volume (comportement normal).

Remarque : lors des premiers tests, j'ai noté un échauffement excessif des TDA2030 quand la source audio était raccordée mais en pause. J'ai vite compris ce qui se passait : le lecteur portable premier prix que j'ai utilisé pour envoyer de la musique aux amplis délivrait en permanence sur sa sortie HP (sur laquelle je me suis repiqué à travers un petit transfo BF), un signal parasite de fréquence supérieure à 100 kHz, qui a mon avis correspond au résidu du découpage de l'amplificateur numérique dont il est doté. Outre l'échauffement excessif, le son était fortement distordu, et j'ai pensé au début que l'ampli en cours de test était défectueux. Un simple réseau passe-bas RC 100R/100nF en série avec l'entrée BF de l'ampli (avant le transfo BF) a totalement résolu le problème. Petit aparté : le transfo BF utilisé est un modèle "téléphone" qui m'a coûté 0,15 euro et dont la bande passante est normalement limitée à quelques kHz. J'ai comme qui dirait été surpris de constater qu'il passait au-delà de 100 kHz (mais peut-être plus par capacités parasites que par induction magnétique)...

   

Circuit imprimé (PCB) - pour TDA2006, TDA2030, TDA2040 ou LM1875

Le circuit imprimé est compatible Alim simple / Alim double, vous devrez juste placer ou ne pas placer le strap J2, en fonction de la configuration choisie. Si alim simple, mettre le strap en place sur J2. Si alim double, ne pas le mettre, sinon vous court-circuitez le pôle négatif de l'alim avec la masse, ce qui n'a pas d'incidence sur l'ampli, mais peut en avoir sur l'alim si elle n'est pas protégée. Ne vous trompez donc surtout pas. Le circuit imprimé s'arrête au bord du TDA20xx (partie supérieure du dessin ci-dessous) pour vous permettre d'utiliser un circuit intégré vertical ou horizontal (avec disspateur thermique vertical ou horizontal).
   
ampli_bf_008_pcb_components_top
PCB du 22/12/2023
   
Typon aux formats PDF
   
Important : les pistes larges d'alimentation et de sortie HP (celles reliées aux connecteurs 0V, +V, -V, HP et celles reliées aux broches 3, 4 et 5 du TDA20xx) doivent être recouverte d'une bonne couche de soudure, afin de réduire la résistance électrique des pistes. Vous pouvez aussi plaquer et souder contre ces pistes, un fil rigide (monobrin) de 1 mm², pour diminuer davantage la résistance ohmique. Les courants circulant dans ces pistes peuvent "passer" sans soudure additionnelle, mais vous obtiendrez de meilleurs caractéristiques sonores en procédant ainsi. Notez que cette "astuce" ne servira pas à grand chose si vous utilisez du fil minuscule pour relier le circuit au HP et à la source d'alimentation...
   
Ampli BF 008
Deux (vieux) amplis à base de TDA2030 (1987)

   

Historique

07/01/2024
- [Schéma] - Renommage de certains composants (aucune modification de câblage).
- [PCB] - Ajout de pastilles pour accepter des condensateurs radiaux en sortie HP.
- [PCB] - Remplacement des petits connecteurs d'alimentation et de de sortie HP (pas de 2,54 mm) par des borniers (pas de 5,08 mm).
- [PCB] - Léger agrandissement du circuit imprimé.
- Ajout photos prototypes et résumé des tests.

22/02/2015
- Ajout infos pour première mise sous tension (précautions et vérifications).
- Ajout infos concernant d'autres références d'amplis intégrés pouvant remplacer le TDA2030 ou TDA2040.

18/07/2010
- Erreur de spécification de câblage selon type alim (simple ou double) sur le schéma électronique. Il était indiqué que les condensateurs C8 et C9 devaient être retirés en cas d'usage d'alim double. Ces composants doivent au contraire être mis en place si alim double et retirés si alim simple.

02/01/2009
- Correction schéma : le connecteur J2 est bien un modèle deux broches et non trois broches comme dans le schéma précédent. Le circuit imprimé est juste.